Your address will show here +12 34 56 78
Aménagement du site
Le montage juridique, financier et foncier

Le projet de Sentier des Cimes du Haut-Folin, conçu, construit et géré par l’entreprise EAK s’implanterait, en forêt domaniale, sur une propriété de l’Etat gérée par l’ONF.
Une convention d’occupation du sol permettra de définir entre l’ONF et l’entreprise les conditions d’installation de l’équipement. La durée et les modalités de redevance sont en cours de discussion.
Les aménagements permettant la préparation du site et l’accueil du public seraient réalisés sous maitrise d’ouvrage des Conseils Départementaux de la Nièvre et de la Saône-et-Loire pour ce qui relève des stationnements et de l’amélioration des voies d’accès (création de refuges, jalonnement routier), et sous maitrise d’ouvrage de la Communauté de Communes du Grand Autunois Morvan pour ce qui relève du raccordement aux réseaux (eau, assainissement, électricité, téléphone). L’aménagement de la signalétique de randonnée serait réalisé par le Parc naturel régional du Morvan.
Des conventions d’occupation de la propriété forestière de l’Etat seront à établir entre l’ONF et les différentes collectivités maîtres d’ouvrage.

 

Le coût de l’équipement « Sentier des Cimes du Haut-Folin» est actuellement estimé à 6,3 M€ par EAK. Il sera supporté par l’entreprise EAK, déduction faite des éventuelles contributions possibles de l’Europe, de l’Etat et des collectivités locales compétentes en matière de développement économique (Conseil Régional, CCGAM, …) dont peut bénéficier toute entreprise privée.
Les aménagements portés par les collectivités sont estimés à 1,2 M€. Des plans de financements mobilisant des crédits européens, de l’Etat, de la Région, des Départements, des Communautés de communes concernées seront établis.
Le rapport entre investissement privé et public est fidèle aux prévisions initiales, avec un coût total de 7,5 M€, répartis entre investissement privé d’EAK sur le Sentier des Cimes pour 84%, et investissement public des collectivités sur les aménagements du site pour 16%.

 

Vers une requalification de la friche militaire ?

Abandonné et en déshérence, cet ancien site militaire devenu la propriété de TDF n’est plus utilisé et forme une friche peu esthétique, pouvant être considérée comme une « verrue paysagère ». Dans le cadre du Sentier des Cimes du Haut-Folin, une réflexion est engagée pour saisir l’opportunité de ce développement afin de traiter cette friche militaire, dans l’optique d’améliorer le paysage du sommet. Il ne s’agit pas de faire disparaitre toutes les infrastructures, notamment car certaines sont encore utilisées et sont stratégiques. C’est une démarche à long terme, afin de définir d’une part les coûts d’intervention en raison de la présence d’amiante dans les anciens bâtiments, et d’autre part la vocation souhaitable de ce site. Une première approche par démolition de l’ancien bâtiment fait apparaître un coût approximatif de 400 k€.

0