Your address will show here +12 34 56 78
Développement touristique

Le site du Haut-Folin ne peut être considéré de façon isolé et déconnecté du territoire. Le projet de Sentier des Cimes a permis d’initier cette démarche de développement touristique du territoire, en agissant comme un catalyseur en tant qu’équipement moteur à l’échelle régionale. Ce programme de développement touristique, d’importance régionale, voire nationale du « Morvan des Sommets » a plusieurs objectifs :

  • établir un plan d’action opérationnel pluriannuel pour renforcer et améliorer l’offre touristique sur place
  • compléter les manques identifiés au regard des clientèles
  • développer des idées séjours « Morvan des Sommets »
  • améliorer l’accessibilité au site (offre de transport, aménagement des villages d’accès)

 

Le principe sur lequel repose ce programme est de faire rayonner les flux touristiques du Sentier des Cimes sur l’ensemble du territoire, en conservant le positionnement marketing du Morvan à savoir du court séjour (week-end, 3-4 jours). L’étendue de ces flux s’appuie sur des temps d’accès aux prestations touristiques depuis le Haut-Folin : 10 – 20 – 30 – 40 minutes, correspondant en moyenne à des temps de parcours acceptables sur une journée de visite.

 

Un premier état des lieux a permis d’établir le niveau d’équipement de ce territoire, que ce soit au niveau des services, commerces, hébergements et restauration. Une réunion des prestataires touristiques hébergeurs et restaurateurs a eu lieu le 12 octobre (St-Léger-sous-Beuvray) afin de partager les éléments d’un diagnostic de l’offre touristique en place et identifier les enjeux et pistes d’intervention souhaitées.

Télécharger le diagnostic partagé du Morvan des Sommets

Télécharger le compte-rendu des échanges du 12 octobre 2016

 

De ce diagnostic, il apparait que la construction du Sentier des Cimes permettra de travailler autour d’enjeux communs pour les différents acteurs du territoire :

  • Maintien des services de base dans un rayon de 20 minutes : transmission – reprise, modernisation, distributeurs de billets.
  • Modernisation et confortement de l’offre de restauration.
  • Amélioration de l’accueil du tourisme itinérants : aires de camping car, offre de services dans les campings, allongement du séjour (hébergement insolite, mobil-home).
  • Accompagnement de l’offre d’hébergement : transmission – reprise, modernisation, montée en gamme.
  • Amélioration de l’accès au territoire : navettes, liaisons aux gares (Etang-sur-Arroux, gare TGV).
  • Développement d’une signalétique touristique (jalonnement routier) et amélioration de la signalétique de randonnée.
  • Commercialisation d’offres et d’idées séjour (passeports, éduc-tours).

 

Ces enjeux du territoire ont été mis en débat avec les prestataires touristiques lors d’une réunion le 30 novembre 2016 à St-Prix, afin d’identifier des premières pistes d’intervention. Le travail déjà engagé par les différents partenaires montre déjà des pistes et propositions d’interventions.

Télécharger le partage des pistes d’intervention

 

Suite à ces temps de partage, un document martyr de programme d’actions ciblées a été proposé et mis en partage avec les prestataires touristiques, afin de finaliser un programme d’intervention 2018 – 2023 visant à donner les conditions de développement (amélioration de l’existant et création) aux acteurs touristiques du territoire.

Bien entendu, ce programme est dimensionné par rapport à l’ambition régionale du projet de Sentier des Cimes, conditionnant ainsi sa mise en oeuvre. Le Sentier des Cimes a agit comme promoteur de la démarche, qui devra être adaptée et revue dans l’hypothèse d’une non réalisation du Sentier des Cimes du Haut-Folin.

 

Quelques exemples :

  • Pour  les offices de tourisme : créer une application pour trouver son hébergement/restaurant avec cartographie et indication en temps réel des disponibilités, une billetterie commune, propositions d’idées séjour, passeports avec tarifs préférentiels …
  • Pour la signalétique et la randonnée : une signalétique directionnelle et touristique importante, un état des lieux de l’ensemble des chemins de randonnée et points de départ avec une mise en ligne des itinéraires de randonnées …
  • D’autres idées sont aussi au programme : généralisation du Wifi gratuit, aménagement des aires de pique-nique, accessibilité du pôle de séjour avec des navettes…

 

On le voit : le Sentier des Cimes a aussi un rôle de « phare territorial » mobilisant les acteurs du tourisme vers une meilleure cohérence en terme d’offres. Cohésion, solidarité, projets en communs, tels sont les vertus d’un tel projet.

0